Tous les articles par Hugo

L’Agence Mickaël Buffaz au Tour de l’Ain

Dès sa première année d’existence, le Tour de l’Ain et le Tour de l’Avenir ont fait appel à l’Agence pour lui confier une partie de l’organisation de leurs courses. Une mission d’importance car ces épreuves révèlent souvent de futurs grands talents. Mais si les deux courses ont lieu sur quelques jours au milieu et à la fin du mois d’août, l’Agence a mené en amont un travail de longue haleine sur plusieurs mois, en collaboration avec le Comité d’Organisation du Tour de l’Ain Cycliste et ASO.

La première étape de ce travail a été la création des parcours. Pour le Tour de l’Ain, le choix des villes-étapes et les grandes lignes du parcours a été fait par le Comité d’Organisation qui, de par son implantation dans l’Ain, bénéficie d’un contact direct avec les acteurs locaux : préfectures, élus locaux, offices de tourisme, hébergeurs. Pour le Tour de l’Avenir, ces choix ont été fais par ASO. Puis l’Agence a été chargée de reconnaître le parcours sur le terrain et de rencontrer les équipes municipales concernées par le passage des courses. En effet le passage d’une course cycliste nécessite un dispositif de sécurité important et une logistique irréprochable dans les zones de départ et d’arrivée, des aménagements de voirie sont parfois nécessaires. Il est donc important de consacrer du temps à dialoguer avec les municipalités afin qu’elles prennent la pleine mesure des dispositions à adopter pour l’événement qu’elles accueillent. De plus il est nécessaire de faire parvenir un dossier aux préfectures afin d’obtenir les autorisations pour le passage de la course.

Photo prise par Mickaël lors de la conférence de presse de présentation du Tour de l'Ain, juillet 2014.
Photo prise par Mickaël lors de la conférence de presse de présentation du Tour de l’Ain, juillet 2014.

Puis l’Agence a coordonné les différents partenaires impliqués dans l’événement. En effet le peloton des coureurs est accompagné d’une véritable caravane de suiveurs : personnel des équipes cyclistes, médias, véhicules publicitaires, sécurité, garde républicaine, bénévoles. Au total ce sont des centaines personnes qui sont mobilisées autour de chaque course ! L’Agence avait la charge d’anticiper le déroulement des épreuves pour que chacun trouve sa place et puisse effectuer son travail dans les meilleures conditions possibles. Ceci imposait d’être en relation constante avec les personnes concernées, et d’avoir à la fois un regard global sur l’organisation en même temps que la minutie nécessaire pour répondre aux questions des interlocuteurs parfois très précises, comme par exemple le type de branchement électrique disponible dans le camion d’arrivée. La collaboration avec les autres opérateurs engagés dans l’organisation a été primordiale.

Une fois ce travail effectué, l’Agence a pris en charge la préparation de chaque course à part entière : pour cette phase de l’organisation, Mickaël a pu compter sur le renfort d’un stagiaire à partir du mois de juillet. Ils se sont occupés des inscriptions des coureurs, du tracé des parcours et de la préparation des roadbooks, les très importants livres de route fournis aux coureurs et aux directeurs sportifs du Tour de l’Ain et du Tour de l’Avenir.

Enfin la dernière phase de la préparation fut la grande reconnaissance du terrain quelques jours avant les épreuves. Accompagné des responsables de la sécurité, du fléchage et de la garde républicaine, Mickaël a avalé en voiture l’ensemble du parcours du Tour de l’Ain en 2 jours, avant d’enchaîner la reconnaissance du Tour de l’Avenir en 3 jours pour s’assurer que tout serait en place correctement au passage de la course !

Le mardi 12 août 2014, le Tour de l’Ain débutait à Saint-Amour. Pendant les 5 jours de course Mickaël allait être sur tous les terrains. A la fois responsable de la logistique, régulateur de la course, accompagnateur des cyclosportifs bénéficiant du pack « Pro », et VIP mettant son image au service de l’organisation -rappelons qu’il a remporté une étape et porté le maillot de leader en 2009, sur cette course qu’il affectionne particulièrement-, ses missions imposaient un investissement de tous les instants. Il pouvait heureusement compter selon ses propres mots, sur une « super équipe organisatrice » avec qui la collaboration a été fructueuse.

Ainsi à la course fut un succès salué par tous. Une semaine après l’arrivée du Tour de l’Ain, Mickaël était au départ du Tour de l’Avenir à Saint-Flour, pour endosser à nouveau un rôle prépondérant dans l’organisation. Aidé par une équipe organisatrice tout aussi efficace qu’au Tour de l’Ain, la course se déroulait dans les meilleures conditions. De longs mois de travail récompensés par le succès des deux épreuves ! Mais l’Agence ne compte pas en rester là et recueille d’ores et déjà un maximum de retours d’expérience pour souligner les points à améliorer (il y en a toujours!) et travailler sur les éditions 2015 de ces deux courses de référence.

L’Agence remercie l’ensemble des personnes impliquées dans l’organisation du Tour de l’Ain et du Tour de l’Avenir 2014 pour leur engagement qui a largement contribué à la réussite de ces manifestations.

Mickaël et son chauffeur posant devant leur voiture du Tour de l'Avenir 2014.
Mickaël et son chauffeur posant devant leur voiture du Tour de l’Avenir 2014.

Un Néo-Zélandais vainqueur du Tour de l’Ain cyclosportif – Craft Challenge 2014

Le Tour de l’Ain Cyclosportif a été marqué par un scénario haletant pour désigner le vainqueur de cette édition 2014. Au terme de quatre étapes accidentées disputées sous des conditions climatiques difficiles, c’est le Néo-Zélandais David Rowlands qui s’est imposé en 15h23’35”.

David Rowlands vainqueur du Tour de l'Ain Cyclosportif - Craft Challenge
David Rowlands vainqueur du Tour de l’Ain Cyclosportif – Craft Challenge.

Partis depuis le Domaine de Chalain le 13 août, les 114 participants du Tour de l’Ain Cyclosportif – Craft Challenge ont parcouru 570 kilomètres afin de rallier Arbent trois jours plus tard. Suivant scrupuleusement le tracé du Tour de l’Ain professionnel, les grimpeurs ont pu s’exprimer, notamment dans la montée vers Lélex Monts-Jura et offrir de beaux moments de sport ! Les coureurs du Tour de l’Ain Cyclosportif ont pu ainsi bénéficier des encouragements des spectateurs le matin qui assistaient ensuite au passage des coureurs professionnels l’après-midi.

Les 10 premiers du classement général de  l'épreuve.
Les 10 premiers du classement général de l’épreuve.

Le futur vainqueur de l’épreuve David Rowlands a construit sa victoire dans la 2ème étape menant les coureurs vers Saint-Vulbas. Vainqueur de cette étape, le coureur Néo-Zélandais fait d’une pierre deux coups, prenant également la tête du classement général. Bien placé lors de la 3ème étape vers Lélex Monts-Jura, David Rowlands rétrograde néanmoins d’une place au classement général au profit du Belge Diego Van Looy. Jamais sorti du Top 10 à l’arrivée des quatre étapes, le régulier coureur David Rowlands profite d’un parcours jalonné de nombreuses côtes lors la dernière étape pour se défaire du Belge et ainsi remporter le Tour de l’Ain Cyclosportif – Craft Challenge 2014.
David Rowlands était l’un des 30 cyclosportifs ayant opté pour un pack cyclo Tour de l’Ain tout compris organisé par Alpes Vélo. Les packs cyclos comprennent l’hébergement, le transport et la logistique.

Retrouvez les packs cyclos proposés par AlpesVélo sur www.alpesvelo.com.

Avec le vainqueur de l’épreuve inscrit au pack « logistique », l’intérêt de cette formule gagnante a clairement été démontré. David Rowlands, comme les 29 autres cyclosportifs bénéficiant d’un pack d’assistance s’est retrouvé déchargé des problématiques d’hébergement, de transport et de logistique dans son ensemble. Ainsi grâce à tous ces efforts extra-sportifs économisés, toute son énergie et son talent ont pu être concentrés sur la route. Et si cette formule idéale était celle qui lui permettrait de réinscrire son nom au palmarès du Tour de l’Ain Cyclosportif 2015 ?

David Rowlands en jaune sur le podium final, entouré de Kenny Nijssen, meilleur grimpeur et Damien Severi, vainqueur handisport.

Packs Tour de l’Ain – Craft Challenge cyclo

Disputé en parallèle du Tour de l’Ain professionnel organisé par l’Agence Mickaël Buffaz, le Craft Challenge cyclo est une cyclosportive par étapes qui se court le même jour et sur le même parcours que la course professionnelle. Les coureurs bénéficient de la logistique de l’épreuve pro (encadrement sécurisé, fléchage du parcours, animations…), d’un classement pour chaque étape, et des différents classements généraux : au temps, meilleur grimpeur, meilleur handisport et meilleure équipe.
L’Agence Mickaël Buffaz, en collaboration avec l’association Alpes Vélo, propose deux packs comprenant l’inscription et une prise en charge adaptée aux contraintes de la course par étapes :

  • Le pack Logistique et Hébergement avec : 4 nuits en hébergement collectif, repas chaud à l’arrivée des étapes, repas du soir sur les lieux d’hébergement et petit-déjeuners sportifs, transferts entre chaque étape.
  • Le pack Pro qui propose une prise en charge digne des coureurs professionnels avec hébergement dans les mêmes hôtels 4* que les équipes UCI World Tour, repas et petits-déjeuners sportifs, massages chaque soir, transferts entre chaque étape, encadrement par des accompagnateurs expérimentés parmi lesquels David Moncoutié, vainqueur du Tour de l’Ain 2011 et trois fois sur le podium de l’épreuve !

Une épreuve unique en son genre, qui permet à chaque participant de se dépasser sur une épreuve hors normes et de vivre une immersion dans le monde du cyclisme professionnel !

Retrouvez ici les principales informations sur ces packs et le profil de chaque étape.

Télécharger (PDF, 1.46MB)

Télécharger (PDF, 410KB)